FloriRail réagit

Réagissant à un tract de campagne de la liste UMP candidate aux Régionales, le président de l'association FloriRail Stéphane Hissler répond au président Adrien Zeller :


" Le mardi 2 mars, vos militants ont distribué votre tract pour la campagne électorale des Régionales à la gare de Strasbourg. Le thème de ce tract était le TER, une très grande réussite — voire la plus grande — du conseil régional sortant. Nous sommes très heureux de constater que vous avez pensé à Guebwiller. Mais ce tract nous laisse encore un goût amer dans la bouche. Vous écrivez dans votre tract :

" Toutes les petites lignes transversales, auparavant menacées, ont été sauvées. "Or, le dernier train (d'entretien) à circuler entre Bollwiller et Guebwiller date de mai 1996. Depuis plus rien. La ligne est neutralisée, quelques dizaines de mètres de la voie ferrée ont été supprimées et le fameux passage à niveau de la RN 83 est aujourd'hui goudronné. Cette ligne n'a pas été sauvée.

" Les études seront lancées pour Haguenau-Niederbronn et Haguenau-Wissembourg, puis pour la desserte de Guebwiller ", dit aussi le tract. Il y a cinq ans, le conseil régional, nous a clairement dits : " On attend de voir les résultats de Thann-Kruth, avant d'entreprendre quelque chose pour Guebwiller. " On connaît les résultats de Thann-Kruth, mais il n'y a toujours pas d'avenir pour la liaison avec Guebwiller. Pire, Guebwiller figure désormais en troisième position, derrière Niederbronn et Wissembourg. Pourquoi la liaison ferroviaire avec Guebwiller (11 883 habitants) est-elle repoussée à un futur imprécis, alors que pour Wissembourg 8397 habitants sont concernés et pour Niederbronn 4398 ? "